Le réseau Avocats Litiges Financiers est spécialisé dans la défense des intérêts des traders qui investissent sur les plateformes régulées de type Forex, CFDs, options binaires et crypto-monnaies. Plusieurs de nos articles ont supposé la malveillance du broker IronFX. Aujourd’hui, dans cet article, nous allons vous montrer pourquoi IronFX Australie renonce à sa licence en Australie. Est-ce grâce à nos actions légales, nos articles et nos preuves ? Nous vous l’expliquons dans cet article.

I / Quel est le lien que nous supposons entre IronFX avec la Maison du Placement?

Comme vous le savez, les avocats du cabinet Mikov & Attorneys ont analysé des éléments qui témoignent du fait que La Maison Du Placement a participé à des activités illégales, sans doute avec la complicité d’IronFX sur notre précédent article.

En effet, avec l’aide de d’une des victimes, nous avons pu comprendre le schéma supposé frauduleux des deux organismes. Notre victime a révélé qu’afin d’investir avec La Maison Du Placement, il avait été redirigé vers le site d’IronFX enregistré en Australie. Nous savons que ce n’est pas la seule personne dans ce cas précis.

Cependant, IronFX Australie n’était pas autorisé en Europe par la Cyprus Securities Exchange Commission (CySEC) ou bien l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) contrairement à IronFX EU.

Selon notre opinion, une telle organisation entre clients européens, plateformes non-régulées et régulées est illégale, donc contraire à la directive concernant les marchés d’instruments financiers (MiFID).

Voici le schéma qui nous permet d’argumenter nos propos:

En conclusion, nous supposons que la plateforme La Maison Du Placement, sert d’intermédiaire (Introducing Broker) à IronFX pour démarcher des clients et les amener à investir en dehors du cadre réglementaire européen.

À noter que les Introducing Broker existent depuis longtemps, et l’AMF les contrôle de plus en plus. Nous pouvons prendre comme exemple Laurent Chenot et son livre alpha.

Depuis cet article, le réseau Avocats Litiges Financiers est en train de défendre avec certain succès des dizaines de victimes de ce schéma devant le médiateur australien. IronFX Australie avait en effet rejeté toute responsabilité pour les pertes de nos clients, et nos avocats ont saisi le médiateur australien afin de se prononcer sur le litige. Une décision a été rendue en notre faveur, les autres dossiers sont en cours de procédure.

II / FXPace et La Maison du Placement : une similitude pour leurs schémas illégaux?

Comme vous le savez, IronFX est le nom de marque utilisé par la société Notesco Limited.

(Source: https://www.ironfx.com/fr/)

Or ce nom est apparu dans l’un de nos articles, celui du broker FXPace et notre preuve d’un schéma illégal.

Ce broker utilise la même technique que celle utilisée par la Maison du Placement. En effet, FXPace n’ayant pas la réglementation nécessaire pour réaliser du trading en Europe, il décide de passer par d’autres sociétés offshore telles que le groupe Fletcher et Walter Gestion. Nous pourrions supposer que les agissements de FXPace et La Maison du Placement sont les mêmes.

IMPORTANT: Le trading sur une plate-forme réglementée en UE est le seul moyen d’être sûr de votre investissement car il offre une fiabilité éthique et une protection juridique. Également, lorsqu’une personne vous demande d’investir sur une autre plateforme que celle que vous avez choisie, nous vous conseillons de vous méfier.

II / IronFX Australie renonce-t-il à sa licence grâce à nous : Avocats Litiges Financiers?

IronFX est une marque connue dans le domaine du trading de FOREX en ligne. Ce courtier possède des sièges à Chypre, Londres, Johannesburg et Sydney et est autorisé en France par la CySEC grâce à son passeport Européen. Il a déjà commis par le passé des faits répréhensibles qui ont été étudiés par les autorités. En décembre 2017, et en novembre 2015, la CySEC a rendu une décision à l’encontre d’IronFX en raison de violations supposées de sa réglementation. Ainsi, 335 000 EUR ont été payés par IronFX suite aux investigations menées.

Afin de ne pas éveiller plus de soupçons, nous pensons qu’IronFX s’est vu contraint de renoncer à sa licence en Australie grâce à notre travail et nos preuves concernant le lien possible avec La Maison du Placement. En effet, IronFX Australie soit la société Notesco PTY semble avoir été mise à mal suites à nos actions en Australie.

 

Vous pouvez ainsi trouver ci-dessous la preuve que IronFX Australie a refusé sa licence en Australie.

Pour conclure, notre cabinet d’avocats Avocats Litiges Financiers est régulièrement engagé dans la collecte et la diffusion d’informations sur les courtiers financiers. IronFX semble toujours dangereux, et nous vous invitons à trader sur une autre plateforme de trading.
Si vous avez des questions concernant les plateformes de trading, vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.