Comme pour chacun de nos articles, nous tentons de faire une veille sur le trading en ligne. Aujourd’hui, la publicité que font les candidats de télé-réalité sur le trading est au cœur des discussions. Le rappeur français Booba met en lumière les possibles arnaques des influenceurs. En tant qu’avocats experts dans l’escroquerie financière, il est important pour nous de comprendre l’envers de ce décor peu convenable.

I / Des « influenceurs » au cœur de ces arnaques?

Le trading en ligne est souvent mis en avant grâce à des influenceurs / candidats de télé-réalité via les réseaux sociaux. Comme nous l’avons dit dans un précédent article, les candidats de télé-réalité réalisent la promotion de plusieurs sites internet dont des sites de dropshipping, mais aussi des plateformes de trading ou bien du copy-trading.

Le copy trading se définit comme étant le fait de copier les actions de trading grâce à un soi-disant gestionnaire de comptes. Cela est fait généralement sur l’application Telegram.

Les stars de télé-réalité font la promotion de ces plateformes contre de l’argent. En effet, s’agissant d’une publicité, elles sont en échange rémunérées. Elles peuvent être rémunérées à la story ou bien à la publication, et peuvent également prendre des commissions en fonction du nombre d’inscriptions. Nous supposons également que ces influenceurs prennent une commission lors du dépôt de l’un des abonnées sur la plateforme.

Comme vous le savez, Maître Konstantin Mikov a donné son avis sur le sujet dans le journal Le Parisien, nous vous invitons à lire l’article.

De nombreuses personnes sont accusées d’escroquerie par des abonnés. Nous comptons notamment Laurent “Billionaire” Correia et sa femme Jazz Correia, personne issue de la télé-réalité. Les deux ont vu leur compte Snapchat bloqué suite à la publicité du trading en ligne sur le réseau social. Également, la businesswoman et star de télé-réalité Nabilla a écopé d’une amende de 20000€ pour pratiques commerciales trompeuses.

II / Booba : un véritable lanceur d’alerte ou coup de buzz?

Les derniers impliqués dans ces soi-disant arnaques sont Marc Blata et également Magali Berdah (fondatrice de Shauna Events et manageuse de certains influenceurs). Le célèbre rappeur français Booba (de son vrai nom Élie Yaffa) souhaite devenir lanceur d’alerte face à toutes ses possibles escroqueries. Pour cela, il a ouvert une boîte mail dit « influvoleurs2022 » afin de recueillir les témoignages des personnes victimes de ce système. Selon son témoignage pour Libération, il semble avoir récolté « des centaines de cas, de jeunes, des mères de famille. »

Selon la publicité de Marc Blata sur le trading 2.0, il invite ses abonnés à suivre les actions de trading (et donc réaliser du copy-trading) sur une boucle de messagerie. Cependant, pour pouvoir y participer, il faut être prêt à verser 500€. Booba semble avoir récolté plusieurs témoignages dont un chauffeur livreur qui a perdu 2000€ avec le business de l’influenceur : « Je me suis retrouvé à sec à manger des pâtes et du riz tous les jours ». Selon le rappeur, les personnes qui investissent perdent la totalité des sommes versées.

Source: https://www.liberation.fr/societe/police-justice/booba-il-faut-que-le-monde-totalement-fake-des-influenceurs-tombe-20220728_DMBU34N3XNBBRFPVPNQFTNE2UI/

Pour conclure, la guerre entre le rappeur et les influenceurs ne semblent être que le début puisque chaque partie a posé plainte. Booba a porté plainte pour “pratiques commerciales trompeuses” et “escroquerie en bande organisée” contre Shauna Events et contre X. Pour Magali Berdah, elle a déposé plainte pour diffamation et activisme sur les réseaux sociaux contre le rappeur français. Nous vous conseillons de rester vigilants face à ses potentiels escroqueries.