Mauvaises pratiques

Le trading sur les marchés de type Forex et CFD représente un risque extrêmement élevé de perte. Différentes études prouvent que 90% des investisseurs particuliers perdent leurs investissements. En soi, perdre sur les marchés n’est pas illégal, à condition que toutes les parties suivent les règles.

Certains courtiers peuvent user de pratiques peu scrupuleuses ou illégales pour soutirer de l’argent aux investisseurs. Ces techniques de manipulations ciblées sont fréquemment utilisées pour attirer des investisseurs peu expérimentés. L’investisseur victime, se rend compte souvent qu’il a été dupé par son courtier une fois son épargne perdue.

Quelques exemples de techniques de manipulation utilisées par les courtiers :

  • Établissement d’une relation de confiance « amicale »
  • Dépendance aux conseils du gestionnaire de compte 
  • Promesses de bonus, de gain ou de cadeaux conditionnés
  • Création des situations d’urgence artificielles
  • Pression pour ‘se refaire’ après avoir subi des pertes etc.

Les offres alléchantes sont un moyen d’attirer l’attention d’un investisseur potentiel. Elles présentent souvent le trading comme une source facile de gains et jouent sur les sentiments des particuliers.

Différentes pratiques condamnables ont été identifiées à travers les plaintes des clients et des communiqués des régulateurs des marchés financiers tel que l’AMF. Généralement, l’objectif des courtiers est d’inciter les clients à investir des sommes importantes sur les marchés, puis à leur faire perdre la totalité de leurs investissements.

Quelques exemples de fautes condamnables de courtiers rencontrés au cours de nos expériences :

  • Conseils ou stratégie inadaptés
  • Impossibilité de retirer des fonds investis
  • Information ambiguë, voire trompeuse
  • Conseils en investissement agressifs
  • Dysfonctionnement de la plateforme ou exécution anormale des ordres etc.

Si vous avez le sentiment d’avoir été victime de mauvaises pratiques de votre courtier contactez-nous pour une consultation sans engagement 


EN SAVOIR PLUS SUR LE CABINET